L'EVENEMENT - LE FILM

  LE FILM REALISE PAR L'AMBASSADE DE PROVENCE, LA MAISON TOULONNAISE DES TRADITIONS

EST MIS EN VENTE AU PRIX DE 17,00 € AU SIEGE DE LA SOCIETE

PORTE D'ITALIE - PLACE ARMAND VALLE A TOULONfacade-cathedrale-001.jpg

"FILM DOCUMENTAIRE - 1600 ANS D'HISTOIRE TOULONNAISE AU TRAVERS DE SA CATHEDRALE"

Ce samedi 31 août, à 19H15, les spectateurs qui avaient pris la peine de réserver au-prélable leur place se sont amassés sur le parvis, face aux portes magistrales de la cathédrale. pendant ce temps, à l'intérieur, l'équipe technique chargée de la projection portait la dernière main à la mise en place du matériel, à la répétition de sorte que cet événement se déroule parfaitement.

 Roger MORENO, organiste titulaire du grand orgue de la Cathédrale vérifiait les derniers accords de son instrument séculaire. Lisa ROBINSON quant à elle se lançait dans une série de dernières vocalises pour "accorder" sa voix et l'instrumental à l'effet "cathédrale" qui développe aux sons une résonnance tout à fait particulière et à laquelle il faut absolument acomoder les émissions sonores.

A 19H30, respectant le timing, les portes s'ouvrent et laissent le libre passage au flot des spectateurs dûment enregistrés et dont les places (100 exactement) ont été balisées et réservées dans les allées centrales. Des chaisses ont dû être ajoutées afin de satisfaire ainsi toutes les inscriptions.

A 19H45, l'organisation laisse entrér le public supplémentaire et petit à petit c'est l'ensemble de la grande Nef qui se remplit.  Une nouvelle fois, comme le 6 juillet, la cathédrale va faire le plein. Cette fois par contre, la majorité du public est composée de toulonnais alors qu'un mois et demi plus tôt on avait dénombré quantité de visiteurs.

Ces deniers auront ensuite regagné leur région d'origine plus riche de connaissances sur notre Ville. Ils en auront unanimement emporté une image trés positive quant à la qualité des événements proposés mais également le dynamisme de notre Cathédrale. Enfin, ils auront découvert que l'Esprit toulonnais est bien vivace et d'essence millénaire.

Le film-documentaire qui a été présenté ce soir est la version définitive de l'oeuvre. C'est cette version qui va maintenant faire l'objet d'une duplication à plusieurs centaines voir plusieurs miliers d'exemplaires puisque le DVD accompagnera le livre qui est en phase de rédaction et reprendra le texte du documentaire.

Ce document sera présenté à la presse et au public toulonnais à l'occasion des fêtes de fin d'année.

L'Ambassade de Provence est heureuse et fière d'avoir ainsi pu donner corps et existence à l'idée originale que le Chanoine Guy Casseron, Curé-Archiprêtre de la Cathédrale nourrissait depuis son entrée en Ministère dans ce sanctuaire, siège épiscopal du diocèse de Fréjus-Toulon.

Ce fut pour toute l'équipe d'animation une période passionnante qui permit à chacun de prendre part à une belle aventure en fontion de ses capacités. Enfin, ce fut également pour nous tous un moment de plaisir de voir s'associer des professionnels qui, gracieusement ont mis leur science, leur art, leur temps à la disposition de l'Ambassade pour offrir à la Catrhédrale et à la Ville de Toulon un film-documentaire de grande richesse historique et iconographique.

La Cathédrale et au travers de son histoire millénaire la Ville de TOULON sont maintenant dotées d'un magnifique document, pédagogique par nature, qui enrichit le patrimoine de notre Cité.

 

 

 

 

 

 

++++++++++++++++++++++++++++

FÊTE DE L'EPIPHANIE

13 JANVIER 2013

Comme tous les ans, à l'Ambassade, nous avons fêté l'Epiphanie et tiré les "Rois".

Si les autres années nous faisions salle comble, ce fut cette année en plus petit comité, non moins chaleureux rassurez vous. et pour l'occasion, avec gentillesse et virtuosité, nos amis du groupe vocal "JUBILATE", sollistes de la Cathédrale de Toulon, nous ont gratifié d'un magnifique concert de chants Grégorien, de chants anciens sacrés et de belles pièces du répertoire provençal. L'Assistance a été conquise. a l'issue de la prestation, c'est d'une même voix que les participants ont repris LA COUPO SANTO.

Avant que justement on ne partage le verre de l'amitié, agrémenté des succulentes galettes des rois (Couronne et frangipane).

Bien malheureusement, il ne fut pas possible de procéder au tirage du Napoléon OR qui devait être dissimulé dans l'une des parts. Le nombre restreint de convives aurait enlevé au caractère exceptionnel de cette dotation. Cette récompense sera remise en jeu lors d'une prochaine rencontre.

En tout cas, ceux qui firent l'effort de lutter contre les éléments déchainés (Pluie battante) et contre les bébettes de l'INFLUENZAE (L'affreux "gégène" grippal) ne furent pas déçus et on se sépara en début de soirée avec de magnifiques mélodies plein la tête et un estomac délicieusement rempli !

 concert-de-nouvel-an.jpgconcert-de-nouvel-an-1.jpgconcert-de-nouvel-an-2.jpgconcert-de-nouvel-an-3.jpg

 

VENDREDI 25 JANVIER

20H00

Notre amie Murielle GONZALES, "co-patronne" de la société toulonnaise bien connue "LES BATELIERS DE LA RADE", spécialistes de la visite commentée de notre Rade et des escursions vers les Iles d'Or avait produit pour l'occasion une magnifique affiche sur laquelle trônait un superbe chat (Le sien)...

L'Ambassade de Provence allait elle ouvrir ses portes à une cohorte de matous ? Allions nous servir à nos convives croquettes et pâtés gourmets ? ...

Et bien non... Si cette soirée était consacrée à la gente féline, nous n'en avons pas pour autant reçu sous notre voûte... Par contre ce sont près de 70 personnes, amies des animaux, qui se sont retrouvées pour partager un beau moment de convivialité et prendre part à la dégustation d'un menu au saveurs provençales de notre terroir.

Une belle soirée organisée en faveur du REFUGE DES CHATS situé au quartier de Lagoubran. Cette institution toulonnaise abrité plus d'une centaine de nos amis "chats" qui attendent autant de mâitre pour retrouver une gentille famille d'adoption.. Mais attention, un animal n'est pas un jouet ! pas question de faire plaisir aux caprices du petit dernier car, lorsque la charge devient trop pesante, lorqu'on se lasse de prêter attention aux besoins de cette petite bête que l'on a accueillie sous son toit, il n'est pas question de le mettre à la rue ou d ele jeter par la portière un jour de promenade.

Un animal est comme un enfant. S'il vous apporte d'immenses plaisirs, ils requiert également de l'attention, d el'attention et des soins ! Qu'on se le dise !

Pour autant, ceci étant acquis, il faut considérer qu'une maison d'accueil comme le refuge affiche des besoins énormes : il faut nourir les animaux bien entendu, mais également leur prodiguer les soins vétérinaires,  veiller à ,leur état sanitaire, entretnir les installations au plan d el'hygiène, des répérations, ... assumer tous les frais de structure (eau, électricité, taxes diverses, ...) Si la Ville, le département et le Président de TPM apportent par des subventions des aides non négligeables, les frais courent et sont de plus en plus lourds à supporter.

C'est pourquoi, à l'initiative de l'Ambassade, ce diner a réuni nombre d'amis des animaux et les bénéfices de l'opération sont allés tout droit renforcer la trésorerie de l'Etablissement !

 A la fin de la soirée, bien tardivement aux environs de minuit, les participants en ont eu gros sur le coeur de devoir se séparer. le temps avait passé si vite, signe de bonne compagnie... Le repas a été unanimement salué de mêùe que la qualité du service de notre équipe d'animation. Un nouveau rendez-vous pour le début de l'été est d'ores et déjà prévu.

Ce soutien actif au refuge de Lagoubran sera, c'est promis, renouvelé d'année en année ! Bravo l'Equipe !

 

VENDREDI 8 FEVRIER 2013

Concert de  Jazz NEW ORLEANS

avec

Jean DIONISI

Ce vendredi soir, la voûte "VAUBAN" s'est muée en véritable caveau de la Nouvelle Orléans aux Etats-Unis, couleurs "Louisiane" pour accueillir une nouvelle fois notre ami, Jazzman dont la notoriété, depuis des décennies n'est plus à décrire tant il est connu et à activé sur de si nombreses scènes, dans sa Ville de Toulon bien entendu, mais également partout en France, en Europe et bien évidemment aux USA.

Jean DIONISI nous a gratifié d'une superbe rencontre avec le monde du SWING, accompagné devant la cheminée magistrale de l'Ambassade par un super ensemble "Le Hot Antic Jazz Band" qui a fait se soulever littéralement l'assistance.

Piano, batterie, contrebasse, tuba, clarinette, bandjo, trompette, piston ... rien ne manquait pour se lancer dans une série endiablée des plus belles pages du Jazz New Orleans comme on l'aime...

Une soirée qui a fait comble... et les portes de l'Ambassade ne se sont refermées qu'au petit matin, laissant chacun regagner son domicile rempli de superbes mélodies, harmonies et des belles images plein la tête !

Un voyage aux confins du Nouveau Monde et des bords du Mississipi... qui ont permis au puristes et aux amateurs de plus fraîche date de plonger tout entier dans les rondeurs du Blues, les sonorités tonitruantes du Jazz des meilleurs caveaux de l'ancienne "Cité de France".

Une promesse... l'accustique de notre salle étant particulièrement bonne, on retrouvera l'Ami Jean courant septembre pour de belles heures encore.

 

SAMEDI 9 FEVRIER 2013

Quand on fête un membre de la famille ...

 

vierge-2011-45.jpg

Les portes de l'Ambassade, fermées aux premières heures du jour, ont vite réouvert, le temps de "redresser" la salle et de lui donner un cachet plus "salle à manger"... toujours auprès de notre bon feu de cheminée.

C'est qu'aujourd'hui nous allons fêter comme il se doit un membre éminent de notre famille de la "Maison des Traditions". Tout juste débarqué de l'avion au retour d'un voyage pastoral aux bout du Monde qui le conduira du Sud au Nord du Vietnam jusqu'à la frontière chinoise, le Père Guy, plus précisément "Le Chanoine Guy Casseron", curé-archiprètre de la Cathédrale Sainte Marie, Notre Dame de la Seds (Cathédrale de Toulon) et investi de fonctions éminentes auprès de notre Evêque, Monseigneur Dominique REY nous a fait la gentillesse de rejoindre notre "Maison"...

Il est vrai que depuis des semaines nous avions "bloqué" cette date sur son agenda fort chargé. Comme les années passées nous entendions bien lui fêter de manière cordiale et chaleureuse son Anniversaire.

Comme chacun le sait, un Prêtre et tout particulièrement un "Curé" (qui occupe la cure !) doit se partager entre tous ses paroissiens. Ces "Hommes de bien" ne doivent pas réserver leur attention à un petit sénacle, à quelques uns qui se diront "privilégiés"... Il est donc rare qu'ils fassent démonstration de leurs sentiments les plus intimes et qu'ils réservent leur amitié. Nous avons la chance, à l'Ambassade, d'avoir trés souvent parmi nous "Monsieur le Curé de la Cathédrale" qui, au fil des mois, a tout simplement conquis le coeur de tous les membres de l'Association à commencer par les animateurs de notre société.

Pas de mystère... Il n'y a qu'à cotoyer "Le Père" quelques instants pour se sentir en bonne compagnie, détendu,... avec quelqu'un qui est tout simplement à l'écoute, le regard vif et clair, la bonté personnifiée et, soyez en assurés ce qui ne le privera pas, si nécessaire d'émettre des avis tranchés mais toujours mesurés.

Donc, nous avons pris plaisir pour quelques trop courtes heures à reformer autour de lui le cercle chaleureux et bienveillant de la Famille... Lui que son Ministère a entrainé bien loin de la sienne... Notre ami est originaire de Vendée ...

Un joli menu avait été concocté qui mit à l'honneur les saveurs de la Région sans oublier, en salé puis sucré les crèpes traditionnelles en cette période du calendrier.

Chacun y est allé de son petit mot, de ses souhaits, ... jusqu'à la remise des cadeaux qui, cette année se sont voulus plus personnels alors que nous avions pour habitude de rechercher des présents plus en adéquation avec sa qualité d'écclésiastique...

Un joli service à thé paré des "tournesols" de Van Gogh, une collection de thé surfins dans de belles boites alignées comme une bibliothèque, des biscuits pour régaler une petite gourmandise en fin de journée, des chocolats pour requinquer le taux de potassium et de magnésium lors d'une petite faiblesse et retrouver le moral... le tout mis en bouche par un bon Armagnac de vieille cuvée ... Ca c'est pour la fine bouche !

Mais le temps s'écoula trop vite car notre Père devait rejoindre sa Cathédrale pour accueillir la dépouille de Monseigneur Joseph MADEC, Ancien Evêque du Diocèse de Fréjus-Toulon, Evêque Emérite que nombre d'entre nous ont connu et qui est décédé quarante huit heures plus tôt à Vannes.

Un petit nuage est venu assombrir le visage des convives... Ce sont toujours des heures difficiles... et nous nous sommes tous retrouvés à 18H00 en la Cathédrale pour le service funèbre rendu en hommage de Monseigneur MADEC.

En tout cas, les événements malheureux nous avaient tout de même permis de fêter comme il se doit notre excellent ami !

 photo-057.jpgvierge-2011-34.jpg098.jpg208.jpg

 

messe-de-noel-6.jpg

 

 

MONSEIGNEUR JOSEPH MADEC N'EST PLUS ...

Selon le communiqué de Monseigneur Bernard PODVIN, Porte-parole des Evêques de France :

 "Monseigneur Joseph MADEC, qui fut évèque de Fréjus-Toulon de 1983 à 2000 est décédé ce mardi 5 février 2013. Il était retiré en Bretagne depuis sa retraite.

Né le 15 mars 1923 à Ploërmel (Morbihan), il fut ordonné prêtre le 5 avril 1947 pour le diocèse de Vannes. Après des études secondaires à Sainte-Anne d'Auray, il entra au grand séminaire de Vannes puis au séminaire français de Rome où il séjourna de 1945 à 1950, d'abord comme séminariste puis comme jeune prêtre. Licencié en théologie (Université grégorienne) et en sciences bibliques (Institut pontifical biblique), ll devint successivement secrétaire de l'évêché de Vannes et aumônier de lycée, puis vicaire en paroisse ouvrière de Lorient.

Professeur en théologie dogmatique et conseiller spirituel au grand séminaire de Vannes à partir de 1953, il fut nommé supérieur du même séminaire et chargé de la formation permanente des prêtres en 1965. Il devint supérieur du deuxième cycle interdiocésain au séminaire de Rennes, puis vicaire général du diocèse de Vannes en 1975. Il s'est occupé, comme aumônier, à divers niveaux, des unions religieuses et de plusieurs mouvements de laïcs. Il a été responsable diocésain de l'oecuménisme à partir de 1962 et délégué diocésain à la pastorale du monde de la santé de 1975 à 1983.

Il a été Recteur de Saint Louis des Français (Rome) de fin octobre 1980 à 1983.

Il fut nommé évêque de Fréjus-Toulon, par le Pape Jean-Paul II, le 8 février 1983 et fut consacré évêque le 10 avril 1983. Sa démisison fut acceptée le 16 mai 2000 (Départ en retraite).

Il fut membre de diverses commissions de la C.E.F. et assistant général des soeurs de Saint Jean.

La célébrattion des obsèques de Monseigneur Joseph MADEC, présidée par Monseigneur Dominique REY, évêque du diocèse Fréjus-Toulon aura lieu le samedi 9 février à 18H00 en la Cathédrale de Toulon.

rome-avec-sa-saintete-jean-paul-ii.jpgobseques-de-monseigneur-madec.jpgobseques-de-monseigneur-madec-2.jpg

 

 DIMANCHE 10 FEVRIER 2013 - 15H00

FÊTE DE LA CHANDELEUR
SPECTACLE DE GRANDE ILLUSION ET GUINGUETTE

 

Dimanche 10 février ... Porte ouverte à la lumière des chandelles et "Grande Illusion" ...

Comme son nom l'indique, mais il faut parfois le rappeler, la fête de la chandeleur nous entraine aux temps anciens... On peut considérer que cette fête religieuse vien clôturer le cycle des fêtes et grandes heures de la période de Noël, de fin d'année, après que se soit déroulée l'Epiphanie ... Elle met en exergue la Lumière symbolisée par les "chandelles"... Nous y reviendrons plus longuement par ailleurs...

Hier, l'heure avait sonné de fêter dignement cette belle occasion de re retrouver ensemble autour de la cheminée de l'Ambassade et question lumière, on avait les "petits plats dans les grands". Bien entendu, les éclairages de la Maison Toulonnaise des Traditions brulaient de mille feux pour donner encore plus d'ampleur à notre voûte séculaire... Mais on avait pris soin de compléter ce dispositif d'éclairages supplémentaires de boules à facettes et d'un LASER !

Tant d'attention portée ainsi à l'éclairage intérieur de la salle... Pourquoi ? Tout simplement parce que pour l'occasion, l'Ambassade avait invité Bernard CASTELLANO, Magicien, virtuose de la "Grande Illusion" et son épouse Lisa ROBINSON, Cantatrice Soprano qu'io n'est plus besoin de présenter tant sa notoriété est grande...

 En cette belle journée de fête, c'était plaisir de se retrpuver ainsi au coin du feu, dans une salle aprêtée pour un beau spectacle aux couleurs multiples... De la Magie, de la voix pour accompagner certains visuels puis une belle partie de guinguette pour finir en beauté sur de la danse aux accents du répertoire traditionnel su Sud de la France avec Vincent SCOTTO par exemple...

Durant le présentation, des myriades de crèpes accomodées à divers parfum étaient présentées aux convives, avec force chocolat chaud, thé, boissons aux fruits ...

La Chantilly débordait des assiettes ... de quoi ravir les plus gpurmands et il était interdit ... de ne pas manger !

C'est en fin d'après midi, alors que la météo se mettait aux couleurs de la froidure et de l'hiver, que l'on refermait les portes de la Maison des Traditions, se promettant de se retrouver bien vite pour de si beaux moments de convivialité. 

l-ambassade-attend-mephysto.jpgsoiree-cabaret-aneees-30.jpgsalle-de-l-ambassade-en-tenue-de-cabaret.jpgmephysto-cherche-des-victimes.jpgnouveau-magicien-mais-bientot.jpgphase-1.jpgphase-2-et-transformation.jpglisa-la-victime-et-mephysto.jpgmachine-de-torture-magique.jpg

 

VENDREDI 15 FEVRIER 2013 - 18H00

FETE DU SERVICE MUNICIPAL
DES
MAIRIES ANNEXES DE TOULON

Comeme c'est devenu une tradition depuis trois ans, en ce mois de février, nous avons accueilli sous la voûte VAUBAN les fonctionnaires municipaux qui animent les "12 Mairies de Quartier" de notre Ville. Une belle initiative de Murielle COCHET, Adjoint au Maire de Toulon, déléguée à ce secteur d'activité de la Mairie, qui souhaite ainsi remercier les agents qui, tout au long de l'année, font un travail admirable au quotidien.

Née de la volonté municipale il y a quelques années, et accrue par la volonté de notre Sénateur Maire, Hubert FALCO, Ancien Ministre, cette réelle politique de proximité porte admirablement ses fruits à Toulon puisque ce sont plusizuers dizaines de millers d'Administrés qui, chaque année, profitent des services rendus aux citoyens par ces vraies "petites mairies".

En effet, au guichet d'accueil de ces établissements qui participent à l'animation de nos quartiers, chacun peut réaliser la quasi totalité des démarches qui parsèment la vie alors que précédemment il fallait absolument se rendre en Mairie cntrale. Outre les démarches administratives, les "Mairies annexes ou de quartier" oeuvrent dans le domaine social (Cartes de transport pour les personnes âgées, informations diverses pour les jeunes et moins jeunes, ...). On peut maintenant y faire établir sa carte d'identité, son passeport... Les personnes malades ou handicapées peuvent même bénéficier de la venue d'un fonctionnaire à domicile. Les Mairies de quartier sont donc un réel "plus" au service des toulonnaises et toulonnais.

Il peut donc se comprendre que l'élue, accompagnée de la Direction des Mairies Annexes (Chef de service et Directrice) souhaite ainsi récompenser un personnel disponible, efficace et qui fait primer l'intérêt général au service de la population.

Au plan culinaire, une soirée crêpes salées-sucrées qui fut trés appréciée après un bon apéritif convivial... et pour clôturer le tout, une tombola complètement "dingue" puisqu'aucun lot n'avait de caractère sérieux... tout au contraire ... des gadgets plus fous les uns que les autres qui transforma une assemblée sage en véritable colonie de vacances d'adolescents !

Si chacun s'est souhauté bon week end et s'est donné rendez-vous à la semaine prochaine sur le terrain, il appartient maintenant au cabinet de l'Adjointe de plancher dur sur la prochaine mouture 2014 de cette rencontre amicale.

Samedi 23 février 2013 - 19H00

Ordinations à Saint François de Paule

Apéritif convivial

Ce n'est un secret pour personne que nous entrenons des relations amicales suivies tant avec la Cathédrale de Toulon et son Clergé qu'avec l'Eglise Saint François de Paule, place Louis Blanc au bas du Cours Lafayette, siège d'une sympathique communauté religieuse.

Le caractère laïc de notre société n'est en rien incompatible avec ces établissements cultuels sachant que par définition nous sommes ouverts à toutes et tous, quelle que soit leur réligion ou philosophie, et que nous ne faisons pas dans l'exclusive. C'est ce qui nous permet d'agir librement auprès des uns et des autres et de ne recevoir aucune critique, sinon nombre de signes de satisfaction et d'encouragement.

Ce samedi 23 février, une grande cérémonie s'est déroulée en les murs de l'Eglise du bas du Cours Lafayette pour deux ordinations, sous la présidence de Monseigneur Dominique REY, Evêque du diocèse Fréjus - Toulon.

Comme à l'habitude, nous avons été gentiment invités à assister à l'évènement. Si nous nous sommes associés d'intention, nous n'avons pu nous rendre sur place du fait des occupations quotidiennes qui nous retiennent au siège de l'Ambassade. Toutefois, nous avons répondu "Présents" pour organiser un apéritif convivial qui sera servi à l'assistance en fin de cérémonie.

L'Abbé Fabrice Loiseau a souhaité que cette collation soit servie en extérieur... c'était sans compter avec les caprices de la météo hivernale qui n'a rien choisi de mieux ce jour là et à cette heure, d'ouvrir au ciel de grands sacs de neige bien froide, collante et poudreuse !!!

L'apéritif initialement prévu a été, vite fait, transformé en boisson de montagne...

Pasquale LOMBARDO et son fils Guillaume, propriétaires-exploitants du restaurant-pizzéria "La Frégate", Avenue de la République à quelques dizaines de mètres de la Mairie de Toulon, par ailleurs adhérents de l'Ambassade de Provence ont fourni quiches et pizzas sortant directement du fours. Quand à nous, nous avons livré sur le parvis de l'Eglise une marmitte gigantesque de vin cuit, aux épices et bonne vieille eau de vie qui ont rapidement réchauffé les convives.

De la bouche de l'abbé Loiseau : "Magnifique !" ... il est vrai qu'en quelques gorgées gouleyantes, tout le monde avait repris des couleurs... Et ce sont ainsi prés de 400 paroissiens qui sont partis le coeur léger vers le Séminaire de La Castille où les attendait un sympathique repas familial qui venait dignement clôturer cette belle fête. 

 

L'AMBASSADE DE PROVENCE, MAISON TOULONNAISE DES TRADITIONS

MISE A L'HONNEUR

par l'invitation à déjeuner de son Président par Monseigneur Dominique REY

Evêque du diocèse Fréjus - Toulon.

C'est en effet un grand honneur, rendu à peu de gens, que d'être invité par Monseigneur l'Evêque à partager son repas, à sa table au coeur de l'Evêché de Fréjus - Toulon situé sur les contreforts du faron au quartier de Beaulieu sur les hauts de Saint Jean du Var.

Par cette invitation, Monseigneur REY a démontré toute l'attention qu'il portait à notre société et la satisfaction que nous lui apportions par notre engagement laïc aux côtés des Ministres du Culte qui animent en particulier La Cathédrale de Toulon.

Au cours de l'apéritif et du repas convivial qui suivit, divers sujets furent abordés... reprenant par le menu la vie de l'Ambassade de Provence depuis son origine, les travaux de relevage de la Fête de la Saint Pierre à Toulon, l'organisation de la grande fête et procession de Notre Dame de l'Annonciation le premier dimanche de l'Avent, les offrandes de la veillée de Noël et la veillée calendale qui la précède...

D'autres sujets furent également abordés touchant à la vie plus personnelle, les attentes des uns et des autres, les souhaits ou même espérances... Et toujours la même oreille attentive, généreuse, cordiale.

Une chose est certaine ... Monseigneur sait recevoir, dans la simplicité empreinte de générosité, du don de soi... Il sait écouter, entendre, approcher et convaincre. Nous avons affaire là à un homme d'exception, d'un profond charisme, qui déborde de bonté, d'une clarté d'esprit hors du commun. Un esprit élevé qui lui a permis, avant même d'embrasser la prétrise, de boucler un cursus universitaire des plus brillants et d'occuper des postes majeurs au sein de la Haute Administration de la République.

Et pour la chance de notre Diocèse, Monseigneur REY est un homme jeune, conciliant, ouvert, à l'esprit vif, doté d'une mémoire éléphantesque remarquable et qui sait mettre en oeuvre les techniques les plus modernes de l'informatique et de la communication !

Avant de se séparer, il a dit tout l'intérêt qu'il voyait en une collaboration étroite entre l'Evêché et l'Ambassade de Provence et combien nous aurions l'occasion d'oeuvrer de concert pour l'entretient de nos belles traditions.

Merci Monseigneur... Ce temps de partage portera ses fruits et croyez bien que toute l'équipe a su recevoir, en commun, les honneurs faits au Président de notre "Maison".

monseigneur-rey.jpgdominique-rey.jpg

 

 

Première réunion

du

Groupe de travail sur la réalisation du

SON ET LUMIERE SUR L'HISTOIRE DE LA CATHEDRALE DE TOULON


"Ca fait huit ans que j'en rève" ...Cc'est par ces mots simples mais oh combien significatifs que notre ami, le Chanoine Guy Casseron, Curé-Archiprètre de la Cathédrale a ouvert la réunion qui entraine notre groupe de "scientifiques" vers la réalisation d'un grand documentaire filmé. Son objectif est de retracer, pour une projection "grand public" l'Histoire de la Cathédrale au travers des siècles, depuis son origine à nos jours...

Ce n'est pas une mince affaire et la mission comfiée à notre groupe composé d'une dizaine de personnes est d'envergure... Balayer ainsi au plan historique, architecturtal, culturel et cultuel l'érection puis la vie et la transformation d'un édifice majeur de la Commune de Toulon sachant qu'il nous faut couvrir une période allant de l'an 400 à 2013 ...

Le mot d'ordre général est "Pas de prosélytisme" ... Il faut un document qui soit moderne (et allie les dernières techniques de l'image et du son), lisible et visible par toutes et tous, qui ne s'attache pas qu'à la foi chrétienne mais démontre toute l'importance de la Cathédrale au coeur de la cité et par rapport à la vie en général de Toulon au fil des âges...

Une vision circulaire, qui rappelle combien de personnalités importantes ont franchi son seuil au cours des siècles, les rois et reines, des présidents, des prélats... et tout le petit peuple de Toulon.

Les grandes heures ... des épidémies dévastatrices aux conflits guerriers, la révolution et ses débordements, les drames et les jours heureux ...

Pour parvenir à remplir ce challenge, un enseignant, historien de haute volée, deux enseignants littéraires portés sur les lettres anciennes, un archiviste du diocèse, un architecte, un musicien de renom, mais également la "voix" du commentaire, un rédacteur pour les textes-commentaires, et un spécialiste de l'image et du son... 

 

 

ANNIVERSAIRE DU PETIT QUENTIN

L'Ambassade de Provence fonctionne selon les principes d'une grande famille. Aussi sommes nous habitués à fêter petits et grands. Déjà, et nos adhérents le savent bien, nous prenons plaisir à honorer nos anciens, nos plus anciens... Les anniversaires se succèdent et tout dernièrement nous avons eu plaisir de fêter l'anniversaire d'une doyenne de 90 ans, droite comme un "I" et pleine de vigueur et de joie de vivre.

Il y a quelques semaines, nous ouvrions nos portes sur de plus jeunes... Quentin, dont le marraine Cathy oeuvre au quotidien comme bénévole passionnée et totalement disponible au sein de l'équipe d'animation nous avait confidentiellement "mis au parfum" ... Quoi de plus naturel donc que de convier Quentin à franchir les lourdes portes de notre "Maison toulonnaise des Traditions" pour lui réserver une belle surprise... Sa maman et sa grand mère ayant été mises dans la confidence, il a retrouvé ses frères, soeur et petits camarades et le ... Magicien MEPHYSTO qui a déroulé pour lui et ses invités ses meilleurs tours, sur le thème choisi d'Alice au Pays des Merveilles...

Rires, stupéfaction, mystère et... gateau magique étaient au rendez-vous de ce sympathique après-midi récréatif... dont petits et grands se souviendront longtemps, c'est assuré !

mephysto-et-son-felix.jpgchapeau.jpganniversaire-de-quentin.jpgquentin-est-aux-anges.jpg 

 

SORTIE DE DECOOUVERTE DU PATRIMOINE ANTIQUE

L'Ambassade de Provence, la "Maison Toulonnaise des Traditions" , ce sont bien entendu toute l'année des activités, les plus diverses, qui sont organisées au fil des semaines en notre siège, porte d'Italie. mais nous avons également pour principe de permettre à nos adhérents et à nos amis en général de décourvrir le patrimoine varois et provençal, sous toutes ses formes. qu'il s'agisse d'architecture, de fêtes locales, de gastronomie, de productions artisanales ...

Pour ce faire, nous nous déplaçons et c'est toujours un petit groupe plein de joie qui prend alors possession des lieux. Chaque sortie donne lieu à un petit repas sur place, dans un établissement sélectionné à l'avance pour ses prestations, ses prix, son cadre.

Quelques images d'une belle randonnée à Glanum prés de Saint Rémy de Provence ainsi qu'à Armes ... De beaux souvenirs...

Le programme en préparation pour mise en oeuvre dés les beaux jours du printemps dévoilera de multiples surprises !!!

hpim2430-resized.jpghpim2440-resized.jpghpim2445-resized.jpghpim2402-resized.jpghpim2450-resized.jpghpim2379-resized.jpghpim2382-resized.jpghpim2376-resized.jpg

 

 

 

 

 

DEJEUNER CONVIVIAL DE RENTREE D'UN SERVICE TECHNIQUE DE LA MAIRIE DE TOULON

SERVICE "RESEAUX"

Avec à sa tête son Directeur, Monsieur MISTRE, le service "Réseaux" de la Ville de Toulon est venu fêter la printemps sous la voûte VAUBAN de la Porte d'Italie. Fabrice COMBA, de la section "Pluvial", maître d'oeuvre de cette rencontre amicale entre agents de la même Direction avant en effet choisi de confier à l'Ambassade de Provence la préparation de ce repas convivial de fête.

 

Fabrice n'est pas un inconnu pour la "Maison Toulonnaise des Traditions" puisqu'il est le sympathique compagnon de Marie-Isabelle, notre apicultrice qui sous le patronyme de "MARIESA" diffuse ses succulents produits artisanaux de la ruche lors de nos foires aux santons et produits de terroir, et expositions gastronomiques.

 

Au-delà de cette qualité, ce "mordu" du rugby avait eu l'opportunioté et il semble le plaisir de goûter aux mets concoctés en nos cuisines lors de la dernière veillée calendale dont les usages, directement remontés dans le temps, l'avaient ainsi que sa famille transporté aux plus belles heures de nos traditions séculaires de Noël.

Ce vendredi 29 mars, avant veille de Pâques, ce sont 35 agents de la collectivité municipale qui se sont donc réunis pour passer ensemble un agréable moment gourmand. L'ambiance était au rendez-vous, que ce soit tout au long du repas ou lorsque le Président-Cuisinier de l'Ambassade, répondant aux sollicitations, a délaissé casseroles et faîtouts pour le galoubet et le tambourin.

 

De jolies mélodies ont alors à nouveau empli le Fougaù, comme aux plus belles heures, pour finir sur une "COUPO SANTO" reprise à l'unisson par toute l'assistance ... C'est vrai que nombre de convives étaient des acharnés du ballon ovale et du Stade Mayol où, sans coup férir, l'hymne provençal retentit à chaque rencontre !

Au menu de ce déjeuner bien entendu l'apéritif traditionneld e la maison agrémenté de tapenade, anchoïade à gogo ! Suivait une assiette gnéreuse de charcuteries et tomate à la macédoine aromatisée safran-curcuma avec une parure de bouquets de crevettes. En plat principal soit, pour le côté terre, un sauté de volaille aux cèpes de bordeaux et champignons forestiers, petits légumes, champignon de paris farci et tomate provençale. Côté mer, une croustade au Colin et fruits de mer, riz au safran et tomate provençale.

Une bonne salade verte mesclun de petites feuilles que couronnait un maxi morceau de fromage de montagne. 

Dessert à la hauteur de la gourmandise des convives avec une belle part de tarte au fromage blanc et cerises (façon clafouti), tranche d'ananas, chantilly brassée à l'ananas et rhum de la Martinique, chantilly maison, crème amglaise et filet de caramel.

 

Suivait un café de Colombie et de petites goulées de digestifs naturels sortis de derrière les fagots ...

Chacun est ensuite reparti tout guillkeret vers ses occupations... jurant de faire un régime draconien avant la cataracte de Chocolats de Pâques !!!

repas-fab-2.jpgrepas-fab-4.jpgrepas-fab-1.jpgrepas-fab-6.jpgrepas-fab-8.jpgrepas-fab-10.jpgrepas-fab-15.jpgrepas-fab-17.jpgrepas-fab-24.jpgrepas-fab-25.jpg

 

 

DEJEUNER FESTIF DES AMIS DE LA SAINT PIERRE DES PÊCHEURS

Ce n'est pas coutume à l'Ambassade de Provence mais cette année notre équipe a sollicité les adhérents et amis afin que ces derniers apportent leur soutien à la gtrésorerie d el'Association pour que nous puissions prendre en charge, à la fin du mois de juin, les frais d'organisation de la Fête de la Saint Pierre, Saint Patron des Pêcheurs.

Comme chacun des adhérents de l'association le sait, toutes les manifestations que nous organisons le sont à nos frais. Nous n'avons à ce jour jamais été bénéficiares de subventions municipales. Et si comme l'an dernier, nous avons abordé le sujet avec certains élus toulonnais, ce fut pour nous entendre dire qu'en temps de crise les dépenses étaient revues à la baisse... et qu'il ne nous fallait donc rien attendre de ceux que trop nombreux prennent pour "le Bon Dieu !"...

Pour cette année 2013, c'était soit "faire sans" en se débrouillant pour couvrir nous même les coûts de cette manifestation, soit voir la Saint Pierre revenir à son expression simpliste des années passées, c'est à dire sans fifres et tambours, sans bravade, mais avec une animation digne des défilés carnavalesques et autres fêtes populaires sans âme...

La presse, depuis trois ans, souligne le grand intérêtd e la population pour la "SAINT PIERRE REVUE ET CORRIGEE " par l'Ambassade. il est vrai que  c'est  notre société qui l'avait faite renaître de ses cendres en 1974 (Nous avions même fait alors restaurer la barque et la statue du Saint) alors qu'elle avait cessé d'être depuis 1920 !

Donc, contre vents et marées, nous avons décidé de mettre les petits plats dans les grands et de prendre à notre charge cette fête provençale typique (Voyez la bravade de Saint Tropez et ses millliers de visiteurs et spectateurs, voyez Sainte Maxime, voyez Martigues, ...) de sorte que la VILLE CAITALE DU DEPARTEMENT ne fasse pas figure de "PARENT PAUVRE"...

Pour y parvenir, toutes les activités que nous mènerons jusqu'au 30 juin, date de la fête, si elles dégagent des bénéfices verront cet argent se cumuler sur notre compte pour payer les 1200 Euros que coûte le train de bravade.

Merci de tout coeur au passage aux BATELIERS D ELA RADE DE Toulon, Murielle et Gilles GONZALES qui ont fait un don à notre caisse, sachant par ailleurs que c'est leur grand Père Jean ainsi que leur Papa Gilbert qui, des années durant, conduisirent le Saint en mer GRATUITEMENT sur leur bâteau de pêche puis vedette de tourisme.

Merci  Fernand RAMBERT, Président de l'Assocation TOULON-AMITIE-PROVENCE pour son chèque personnel et celui de soutien de son association.

 

Merci aux amis venus prendre part au repas de soutien et à notre "compère complice" Bernard CASTELLANO, alias MEPHYSTO, Magicien et grand illusionniste, Mentaliste qui a animé gracieusement l'après repas.

Et maintenant quelques photos souvenir !

batelier-logo.jpg

procession-2011-3.jpgaverso-stp2.jpgtromblons-de-fete.jpgsaint-pierre-cathe2-2.jpg19569-debut-de-la-procession.jpgsaint-pierre-cathe1.jpg

 

BELLE EXPOSITION DE ¨PEINTURES

 

En ouverture d'une belle manifestation qui se déroula le samedi 6 juillet, la projection de notre production cinématographique "1600 ans d'Histoire toulonnaise au travers de sa cathédrale", les artistes de l'Association culturelle "Les Amis de Myriam" animée par un président dynamique, notre ami Maurice SADOUL, nous ont gratifié d'une magnifique exposition de toiles réunies sur le thème des "chapelles et oratoires de Provence".

Jean-Pierre CASSARA, sculpteur sur fer, nous confia pour l'occasion quelques une de ses oeuvres. Jean-Pierre, adhérent de l'Ambassade de Provence est spécialiste dans la réutilisation de vieux outils d'antan qu'il met en scène.

Une exposition fort appréciée qui a connu un joli succés. 

pepiole.jpgstatue-ste-anne-cassara.jpg2013-06-06-10-58-30.jpg2013-06-06-10-58-46.jpg2013-06-06-11-07-32.jpg2013-06-06-11-08-13.jpg

°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°+°

1600 ANS D'HISTOIRE TOULONNAISE AU TRAVERS DE SA CATHEDRALE

 Production "AMBASSADE DE PROVENCE", le film documentaire "1600 ans d'Histoire toulonnaise au travers de sa Cathédrale" est une vision épique de l'Histoire de notre Cité depuis les premiers âges jusqu'à la Ville moderne que nous connaissons aujourd'hui. Ce film, réalisé à l'initiative et sur une idée du Chanoine Guy Casseron, Curé-Archiprêtre de la Cathédrale et par ailleurs adhérent de notre société, est d'essence laïque. il n'est en aucune manière un document prosélyte.

Par contre, dans la philosophie, il démontre avec force détails et précisions la place prépondérante qu'a toujours occupé la cathédrale au coeur de la Cité et des Hommes.

Depuis le V° siècle, Notre Dame de la Seds, la Cathédrale Sainte Marie a vu se profiler tous les événements, heureux et souvent dramatiques qui forgèrent la nature et le caractère de notre Ville et des Toulonnais. Depuis les festivités grandioses organisées pour la venue des Monarques de Provence puis du Royaume de France avant que ne sonne l'heure des Républiques successives, mais aussi la terrible bubonique Peste qui plusieurs fois frappa Toulon jusqu'aux conflits contemporains qui transformèrent l'image de la Ville et faillirent la faire disparaître de la carte, la Cathédrale Sainte Marie, souvent outragée au travers des âges a assisté, toujours victorieuse, à la course du temps et des événements.

Elle est l'actrice principale de cette oeuvre pédagogique et culturelle puisque au travers de son histoire, c'est toute la vie et l"évolution de la Ville qui prend son essor. Il est vrai d'ailleurs que la première concentration villageoise se fit à l'ombre de ses murs et de ses deux tours dont une seule demeure, le clocher.

Samedi 31 août, à 19H45 pour satisfaire une demande pressente, une nouvelle projection sera organisée en la Cathédrale avec, en ouverture une audition d'orgue aui offrira à Roger Moréno, Organiste titulaire de donner toute l'ampleur à son grand art musical. suivra l'intervention vocale de Madame Lisa ROBINSON, Cabtatrice Soprano de notoriété internationale qui mettra en lumière l'AVE MARIA de Charles Gounot.

Le film-documentaire, durant une heure emportera à nouveau l'assistannce sur les grandes pages de la vie toulonnaise qui souvent servirent de trame à la Grande Histoire de France.

Lisa ROBINSON nous enchantera au final avec "La Virgine" de Verdi puis du "NUN'S CHORUS".

Un verre de vin de rosé de Provence offert sur le parvis de la cathédrale viendra clôturer cette magnifique soirée.

Renseignements au siège de l'Ambassade : 09 66 90 40 82