LE RETOUR DU TAMBOUR DE VILLE

Toulon retrouve "le tambour de ville" ...

 

Il fut un temps quand nos anciens pour pouvoir obtenir des informations sur la vie locale, les événements marquant la commune ou plus simplement pour connaître les arrêtés de nos maires sinon, même plus avant des Consuls, ne disposaient pas des moyens modernes de communication que nous connaissons aujourd'hui.

 

Rares étaient ceux qui consultaient les journaux (Nombreux au sein de la population ne savaient ni lire ni écrire ...) et, qui plus est les journaux étaient relativement chers pour bien des bourses.

 

Ne parlons pas de la radio ni de la télévison, encore moins d'Internet !  Pas d'afichages électroniques que ce soit en coeur de cité ou dans les quartiers parfois reculés et isolés, pas d'affichage publicitaire ou très réduit, ... Mais pour les informations locales, peu de moyens de diffusion !

 

Un moyen toutefois fontionnait parfaitement et bénéficiait du vieux système du "bouche à oreille" alors parfaitement bien rodé ... Le TAMBOUR DE VILLE !!!

 

A Toulon, c'est le Corps de "police" local, (On dirait aujourd'hui "la brigade de police municipale") qui était chargé de cette tâche au demeurant bien sympathique et fort appréciée de la population. Et ce fameux Corps de police n'était pas moins que le "Corps du Guet et de Bravade de la Ville".

 

Ainsi, chaque fois que cela s'avérait nécessaire pour transmettre soit les instructions, arrêtés et avis divers de la Municipalité, soit communiquer des informations importantes voir annoncer les manifestations civiles, militaires ou religieues, on dirait aujourd'hui "l'événementiel", depuis la caserne du "piquet", caserne sur Corps du Guet partait une escouade formée d'un garde armé d'un fusil, d'un autre portant une pique-halebarde, ... le troisième était appareillé d'un tambour (Caisse claire) et du texte des annonces.

 

Par les rues du centre ancien, le petit groupe gagnait les places et lieux de rassemblement de la population. Après quelques roulements de tambour bien sonnés, d'une voix de centaure, le "Tambour de ville" appelait le silence et l'attention de chacun, usant du célèbre "Oyez, Oyez, Braves Gens ! ..."

 

Comme on dit à Toulon, "chacun ouvrait bien grand les esgourdes" pour capter un maximum d'informations !!!

 

Le message ayant été reçu "fort et clair", le tambour achevait sa déclaration par le nom moins fameux "Qu'on se le dise !" qui signifiait qu'il attendait de chacun qu'il se fasse à son tour, auprès de son entourage, porteur de la nouvelle.

 

Et bien, braves gens de Toulon et amis visiteurs, c'est exactement ce qu'on retrouvé et avec quel plaisir non dissimulé les passants, acheteurs et revendeurs du Cours Lafayette ce samedi 27 juin lorsque vers 10h00 cette troupe, en tenue historique s'est à nouveau produite en divers points du marché (Place Louis Blanc, Carrefour de la traverse cathédrale, angle du cours et de la rue de Lorgues, ...) à l'occasion des annonces de la fête de la Saint Pierre du lendemain.

 

Un grand saut des deux pieds dans le passé ! ... oh oui !....dans un passé lointain dâtant déjà d'au moins 100 ans ! ... Et pourtant ...

 

N'en doutez surtout pas ... Le message est bien passé ! Nombre de personnes, le lendemain, dimanche 28 jour de la Saint Pierre ont rapporté qu'elles étaient venues car elles avaient eu le message donné sur le Cours Lafayette, qui par la voisine, qui par ses enfants, qui par des amis... qui promenaient le samedi sur le Cours ou y étaient venus faire des emplètes et avaient "entendu" !

 

Comme on ne change jamais ni une équipe ni un système qui fonctionne et gagne, le "Tambour de Ville" refera donc son apparition tout au long de nos rues commerçantes et sur notre quai dés que des informations seront à diffuser de manière aussi sympathique !!!